Taiwan Insolite s’adresse à tous les curieux et amoureux de Taïwan, mais aussi à ceux qui ne connaissent pas encore cette petite île insolite au large de la Chine.

samedi, janvier 07, 2006

Café Internet 網路咖啡, 晚上

Il est 2h30 du matin et je suis dans un café internet dans le district de 左營 à Kaoshiung. Taiwan répond toujours au besoin fou de faire n'importe quoi à n'importe quelle heure.

A 2h30 du matin, il est possible de faire pratiquement tout ce que l'on veut. Bien sur à cette heure avancée de la nuit tout n'est pas ouvert mais avec un peu de temps on finit par trouver ce que l'on veut.

Il n'y a pas grand monde dans ce café internet. Je me suis confortablement installé sur un poste à proximité de la caisse où une jeune fille m'a servi un chocolat chaud. Avec le froid et l'humidité, mes mains sont devenues glaciales sur le guidon de mon scooter. Il était temps que j'arrive pour me réchauffer un peu.

Je suis venu ici pour l'ambiance. Unique. La chaleur de la nuit m'entoure. A quelques postes de moi un enfant de 12 ans joue frénétiquement sur un jeu. A coté de lui probablement son grand frère qui joue avec lui. Devant moi des clicks me parviennent sans que je puisse voir qui en est l'auteur.

Les cafés internet florissaient pendant une période mais le fait que la plupart des foyers disposent maintenant d'internet en a fermés beaucoup. Ils subsistent néanmoins grâce aux jeux en ligne et également au fait que des jeunes se réfugient ici pour échapper le temps d'une heure, voire même d'une journée à l’autorité familiale. On a même déjà vu la police descendre dans ces cafés internet pour ramener des enfants chez eux. Voici un peu comment l'on fugue à Taiwan...

1 commentaire:

Anne a dit…

Salut Julien,

C'est bravo ton site. D'ailleurs, je pourrai etudier le francais de tes ecritures. Voila, ca fait 3 ans qu'on ne se voit pas, quand rentres-tu a Kaohsiung?

When you come back to Kaohsiung, please call me or send me a message.
Sincerely hope that we will have the chance to see each other again. And wish you have a happy life in Taiwan.

Anne Hung