Taiwan Insolite s’adresse à tous les curieux et amoureux de Taïwan, mais aussi à ceux qui ne connaissent pas encore cette petite île insolite au large de la Chine.

vendredi, janvier 06, 2006

La légende des Ketagalan 凱達格蘭

Devant le palais présidentiel à Taipei, il y a un boulevard au nom intrigant : Ketagalan. D'où vient ce nom ? Je me suis longtemps posé la question et j'ai finalement trouvé derrière ce nom, toute une histoire, celle d'une tribu oubliée.

Ketagalan est une tribu indigène qui a vécu dans le bassin de Taipei. A cause de leur contact direct avec les peuples chinois immigrant, leur culture est maintenant oubliée et leur langue éteinte.

La légende dit que la tribu a d'abord vécue sur une autre île. Mais un jour, un monstre y est apparu. Chaque nuit le monstre apparaissait dans le village, terrorisant les villageois.

Les villageois ont alors étendu des pièges pour le monstre tout autour de leurs maisons et leurs champs. Le monstre fut blessé par l’un de ces pièges et retourna pour un moment dans les montagnes, laissant le village de nouveau paisible. Mais le monstre réapparu, et devenu fou par la faim, entra dans une hutte et saisi un enfant.

Les villageois commencèrent à vivre dans la crainte d'être mangé par le monstre et ne pouvaient plus fermer l’œil. Les villageois ont discuté longuement mais personne ne n’avait idée de comment en finir avec le monstre. Ainsi, sans autre choix, ils ont décidé qu'ils devaient quitter l'île. Après un long et dangereux voyage en mer, ils aperçurent la terre. L'île où ils débarquèrent était Taiwan…

Avec les années, la tribu se développa et fût en surpopulation. Pour parer a ce problème, les villageois ont accepté de se partager en deux groupes. Chacun dut dessiner des pailles. Ceux qui ont dessiné de longues pailles ont été autorisés à rester vivre sur la plaine fertile tandis que ceux dessinant les pailles courtes ont du se déplacer dans les montagnes.

En 1996, le boulevard de 中正 devant le bâtiment présidentiel a été rebaptisé boulevard de Ketagalan par la ville de Taipei en commémoration et un musée à été érigé pour conserver les vestiges de cette tribu maintenant disparue

1 commentaire:

chunfung a dit…

Merci pour votre explication! Je habite à Taipei mais je ne connais même plus la légende Ketagalan...